L’indemnisation du préjudice corporel est-elle plus élevée grâce à un avocat ?

L’indemnisation du préjudice corporel est-elle plus élevée grâce à un avocat ?

Lorsqu’un accident se produit, un préjudice est observé, il entraîne souvent une indemnisation, mais le montant n’est pas toujours celui escompté. En effet, il semble être judicieux de faire appel à un avocat qui connaît parfaitement toutes les ficelles du métier.

Un médecin expert doit évaluer la situation et le dommage engendré

Il est important de partager une petite précision, ce préjudice lors d’un accident ne prend pas en compte les dommages causés aux voitures. Seules les blessures sont ainsi considérées avec cette indemnisation du dommage corporel. Il n’existe pas une somme universelle accordée à tous les foyers qui se retrouvent dans une situation similaire. La réalité est totalement différente, car il est impératif d’effectuer une évaluation impactée par de multiples critères. Bien sûr, un professionnel de la santé sera mandaté afin d’identifier les conséquences de cet accident de la route par exemple. Dans de nombreux cas de figure, ce sont les assureurs qui s’occupent de cette expertise, mais cette idée n’est apparemment pas la meilleure.

Une indemnisation décidée en faveur des victimes et non des assureurs

Une telle compagnie a de grandes chances de minimiser l’impact en attribuant un montant beaucoup plus faible. Si certains aspects sont négligés, vous bénéficierez d’une indemnisation moins attractive. C’est pour cette raison qu’il est préférable de se rapprocher d’un professionnel du droit, il maîtrise avec aisance toutes les ficelles de ce métier ainsi que les failles. Ce spécialiste sera amené à se pencher sur cet accident de la route tout en rencontrant l’expert de votre assurance afin d’identifier l’indemnisation la plus avantageuse pour l’automobiliste. Il est judicieux de préciser que le dommage corporel peut être engendré par une erreur médicale, cette situation demande aussi une étude précise de la situation.

De nombreux facteurs sont importants dans le calcul de cette indemnisation

Enfin, nous pouvons identifier un troisième cas de figure avec le préjudice moral entraîné par un décès. Ce dernier peut survenir d’un accident de la route ou d’une erreur médicale. D’autres facteurs seront pris en compte dans le calcul de l’indemnisation. Il suffit de se focaliser sur l’actualité pour constater la mise en place d’une politique spécifique. A Bruxelles, il a été décidé de réaliser un règlement à la fois exceptionnel et unique pour toutes les personnes ayant été la cible d’un dommage moral à la suite des attentats perpétrés le 22 Mars 2016. Ce sont donc 1361 victimes qui sont concernées.

L’indemnisation du préjudice corporel est-elle plus élevée grâce à un avocat ?
Votez pour cette réponse


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *