La voiture électrique a-t-elle trouvé sa place sur les routes ?

La voiture électrique a-t-elle trouvé sa place sur les routes ?

Les routes sont saturées pour les automobiles, mais certaines réussissent à se démarquer plus facilement. Si le design a une véritable importance aux côtés de la puissance, un autre critère semble prendre une ampleur considérable, il s’agit du respect de l’environnement.

Une nette augmentation des ventes pour ces véhicules novateurs

Comme les médias ne cessent de relayer des actualités concernant la voiture électrique, nous devons nous questionner sur le succès de celle-ci. Au vu des statistiques partagées sur la toile, elle a réussi à trouver une place au milieu du diesel et de l’essence. Près de 21 793 véhicules ont donc été écoulés en 2016 sur le sol français. Cette statistique montre que les Français sont de plus en plus conquis par ce mode opératoire puisque le tout électrique s’affiche avec une bonne dose de fierté du côté des constructeurs automobiles. Ces derniers doivent tout de même réaliser quelques efforts notamment pour améliorer l’autonomie et surtout proposer un nombre de bornes beaucoup plus vaste.

Des chiffres qui témoignent du succès de ces nouvelles automobiles

En effet, la voiture électrique présente un petit problème, car l’autonomie n’est pas illimitée, après un certain nombre de kilomètres, vous êtes invité à effectuer une recharge. Cela ne semble pas déranger les consommateurs français puisqu’ils n’hésitent pas très longtemps à abandonner leur véhicule classique afin de privilégier l’électrique. Quelques statistiques réjouissantes montrent l’essor de ces bijoux de technologie :

– En 2015, 17 240 voitures électriques ont été écoulées contre 21 793 en 2016

– Une progression de 26 % a été identifiée l’année dernière

– Elles représentent seulement 1 % des ventes automobiles sur le sol français

Un point noir reste très handicapant, il concerne le prix

Les chiffres sont donc prometteurs pour le futur de cette branche surtout que plusieurs points négatifs peuvent être répertoriés par rapport à une version traditionnelle. Les modèles en essence et en diesel sont parfois pointés du doigt par les autorités compétentes à cause des rejets dans l’atmosphère, mais les tarifs restent très intéressants puisque l’entrée de gamme s’avère être abordable. Même les petits revenus ont les moyens d’acquérir une voiture. Les références électriques sont toutefois beaucoup plus respectueuses pour la planète, mais le coût reste un sujet très débattu. Il faut généralement compter près de 25 000 euros pour une berline disposant d’une autonomie de 500 km.

La voiture électrique a-t-elle trouvé sa place sur les routes ?
Votez pour cette réponse


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *